déconstruction : anagraphisme.

La construction est un acte de création, déconstruire est donc censé produire l’inverse : la déstruction.
Pourtant déconstruire peut parfois mener à une réalisation nouvelle, et ainsi donner naissance à une oeuvre inédite.

Les sujets photographiés, des chantiers en construction, constituent ainsi les briques élémentaires d’une réalisation plus complexe, où l’intérêt des compositions réside avant tout dans leur géométrie et leur architecture.
Dans une tradition constructiviste et futuriste, ce jeu visuel mêlant lignes, perspectives et superposition des plans donne alors une série de clichés en forme de trompe l´oeil, à la manière d´un « Maurits Cornelis Escher ».

Cette narration, abstraite et structurelle, s’essaye ainsi à une déconstruction ré-créative et tente de s’écarter de la réalité, figeant pour un instant éternel, l´inexistant et l´informel.


EDITION:

8 exemplaires.
Certificat d'authenticité.
FORMAT:

A : 50X70cm.
B : 80X120cm.
support:

1 : Aluminium.
2 : Diasec.
DETAILS:

Lieu : France - Espagne - Chine.
Date : 2010 - 2013.